Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT

Envoyé par SalwaetAbdou 

Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
dimanche 7 septembre 2008 14:58:37
Suite à la brève sur bébévallée, que vous pouvez lire ICI, je me posais la question :
Vous en tant que mère, qu'entendez-vous par le terme "maltraitance"?
Quelles sont les limites de l'éducation que les parents peuvent donner à leurs enfants??

Le débat est ouvert...
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
jeudi 25 septembre 2008 19:47:27
Alors, je ne suis pas mère. Mais je peux cependant répondre ayant vécu une enfance pas toujours rose.

La maltraitance est dure à délimiter. Pour la simple et bonne raison, qu'être parent n'est pas toujours facile et que l'on peux s'ennerver et frapper son enfant.
Certains ne frappent pas, mais utilisent les mots. Et nous avons tous et toutes des phrases meurtrières en mémoire que nos parents nous sortent. J'ai 22ans et j'ai encore en mémoire des phrases que ma mère m'a sortie. Et je peux dire au jour d'aujourd'hui que j'ai plus retenu ses phrases assasines que ses coups.
On pense que les parents violents n'aiment pas leur enfant? Non, ils les aiment, mais mal.
On pense que les enfants qui ont des coups sont des mauvais enfants? Non, j'ai jamais doublé une seule année(de même à l'unniversité), je n'ai jamais bu, jamais fumé, je me suis jamais drogué, jamais fugué, et je n'ai jamais osé dire un mot à l'encontre de mes parents.
Mais ma mère était malheureuse et avait besoin d'un souffre douleur. Est -ce mal? Est-ce bien? Dure à juger.
On juge les parents violents indignes. Moi je les juges faibles. On croit que ses parents sont foncièrement mauvais. Et bien je dis que non! Ma mère m'a nourrie, habillée, offert une voiture, mon permis de conduire, m'a écoutée, m'a comprise, m'a aimée.
Elle a essayé de faire son mieux. Et je vois cela comme le principal.
J'ai eu des bleus, des solides,j'ai eu quelquefois des bleus à expliquer aux professeurs.
Mais au final, on devient mère, on fait nos erreurs et nos réussites.
Il faut regarder le tout, et non pas un point.
Oui, je lui en ai voulu, et je crois même qu'une partie de moi lui en voudra toujours. Mais c'est ma mère et je l'aime.
A chacun de savoir admettre que faire des erreurs avec ses enfants n'est pas une honte mais un parcours. C'est pas toujours facile de se comprendre (surtout à l'adolescence) mais je pense que le tout c'est de communiquer. Notre problème à nous était le manque de communication,et cela à dégénerer au point qu'un jour je me suis dit " je la haie". Et c'est atroce d'en arriver à ce point avec quelqu'un qui vous a donné la vie.
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
jeudi 25 septembre 2008 20:12:34
blu? Ellendil
Alors là je ne sais plus quoi dire!

Si, chapeau!

Réussir à parler de ce que tu as vécu, c'est super car ça a dû être difficile pour toi, de faire ressortir ces choses!
Mais ce qui m'épate le plus, c'est cette façon que tu as de comprendre sans juger ta maman, quoi qu'elle est pu te faire...

Moi, au contraire de toi, je n'ai jamais rien vécu de pareil; je suis au contraire, un peu, "de l'autre côté" puisque ma mère est assistante familiale et accueille donc à temps plein des enfants (actuellement 3) dont la famille est jugée inapte à s'en occuper. Non pas que ce soit de "mauvais" parents, mais plutôt, qu'ils ne savent pas.

Moi je vois ces gens là comme malades (pas forcément ta maman, puisque je ne la connais pas). Psychotiques. Ils n'ont pas la même réalité que nous, ils sont dans un autre monde! Ils ne réalise pas qu'avoir battu et parfois violé ces enfants vont les marquer à vie! Et comme tu le disais ellendil, il n'y a pas que la maltraitance physique, mais aussi, plus sournoise, la maltraitance psychologique et les carences éducatives.

Actuellement, j'ai l'impression que l'aide sociale à l'enfance cherche à tout prix à "rendre" dès que possible les enfants à leurs parents, dans le but du maintien du lien parents/enfant: ce n'est pas non plus la bonne solution.
Certains enfants, souvent placés jeunes, ferait mieux de rester dans leur famille d'accueil, tout en gardant contact avec ses parents. En effet, quand on voit qu'ils sont de nouveaux retirés quelques mois ou années plus tard à leur parents, avec tout un travail psychologique à recommencer, dans une nouvelle famille d'accueil ou un nouveau foyer à s'adapter, alors qu'ils s'épanouissaient avant, on se dit quel gâchis!
Car un parent malade le restera et aura toujours besoin d'aide.

Et des histoires comme ça, je n'en ai pas qu'une...

Alors les limites éducatives? très difficiles à donner!
Certains enfants, fessés, claqués, voire enfermés s'en sortiront très bien alors que d'autres, ignorés, pas câlinés pas du tout!
Tout dépend aussi de l'enfant et de sa capacité à rebondir (sa résilience)...
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
dimanche 28 septembre 2008 22:32:19
Wahoo, les filles... Vous me faites voir un autre côté que je n'avais pas vu.
N'ayant pas été "maltraitée", ni par des violences physiques, sexuelles, ni même verbales... J'ai plutôt tendance à mal juger les parents violents.
Enfin, celà ne changera pas demain la veille.
Je les juge mal et indignes, sincérement de la fonction de parents...

Je veux dire, que je trouve incompréhensible de mettre au monde un enfant, pour ensuite lui asséner des coups ou une violence verbale quelconque. Il est pour moi impensable que la fonction de parent soit dénuée de chaleur, tendresse, compréhension mais surtout, surtout : RESPECT...

Je te tire mon chapeau, ellendil, d'avoir couché par mot de tels ressentiments envers ta mère...
Même si j'ai énormément de mal à comprendre comment tu peux réagir ainsi.
(étant donné que je ne vois la situation qu'extérieurement, et que je n'ai jamais vécu celà).
En tout cas, je n'ai jamais pensé qu'un enfant maltraité doive renier ses parents... Non, mais s'en détacher et faire un travail sur soi afin de ne pas commettre la même dérive, oui.
Pas simple.
Je reste intimement persuadée que les parents maltraitants ont été des enfants maltraités et que c'est un cercle vicieux à casser immédiatement...
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
lundi 25 janvier 2010 18:57:34
Ou tout simplement négliger aussi...

Parfois, on ne subit pas de maltraitance en tant que tel, mais de la négligence de la part nos parents.

Personne n'est parfait, tout le monde fait des erreurs, mais faute avouer a demi pardonne comme on dit..

Le principal, cest de le reconnaitre tout dabord et de tout faire pour changer la situation...

Maltraiter et négliger, je rentre ca un peu dans la meme catégorie si on veut bien qu'il y ai des différences...

Maltraitance physique et psychologique(confiance et estime de soi) c'est innaceptable, mais la négligence sur le plan éducatif, social, affectif, cognitif, est aussi connu, mais a un iveau moins graves si on veut.


Je crois comprendre quand tu veux dire que ceux qui maltraitent sont faible...

Je donne un exemple plus banale que la maltraitance physique, mais quand on est désemparé en tant que parent, fatigué, on peut s'emporter plus facilement, être moins tolérent face a nos enfants, voir crier plus que de parler. Et certains tapper au lieu de se retirer.

Parfois, ce ne sont pas les enfants qui sont intenable ou tannant, mais seulement que nous parfois, nous sommes plus affecté et dépasser par tel ou telle situation donc moins patient face a nos enfants..

Notre niveau de tolérence étant amoindri, peut en résulter de la maltraitance physique ou pshychologique.


Si on y réfléchie bien, on a tous été confronte a cette situation(je ne dis pas nous maltraitons nos enfants), mais que parfois, a cause de NOTRE humeur, nos enfants nos tape plus sur les nerfs...et en découle l'impatience et la frustration... Certains ne sachant pas se controler en sont réduit au seul moyen les défoulant sur le moment même, c'est-à-dire la violence verbales ou physique.

Je trouve ca innaceptable la violence, la négligence, mais avant tout, ce sont des parents qui ont besoin D'AIDE et de se remettre en question.


C'est moi, 29 ans et MaMan de 4 p'tits(loove)

Myriam, née le 14 Juin 2006 à 22h57 *3.725kg *55,6 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Thomas, né le 22 Mai 2008 à 2h57 *3.265kg *55 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Alycia, née le 8 Aout 2009 à 15h43 à *3,674kg *52cm de bonheur
[forum.bebevallee.com]
[b][color=#0000CC]Alexy, né le 27 Oct 2011, à 20h19, 3.374kg, 51 cm de bonheur
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
samedi 7 août 2010 22:33:31
J'ai pas pu m'empêcher de lire le post finalement... je voyais le titre depuis longtemps et je me disais: lis pas, t'es en congé mat! Laisse la maltraitance pour plus tard!Et oui, je suis assistane sociale en collège, et la maltraitance, c'est une priorité... sauf que ce n'est effectivement pas simple. Pour moi, l'essentiel, c'est d'abord d'écouter les jeunes et ce qu'ils ressentent. Je ne fais pas de signalement sans qu'ils y soient prêts, et sans avertir les parents maltraitants pour que les problèmes et leur gravité soit posés et que l'on puisse travailler là-dessus pour que les choses changent. C'est parfois très dur.
(sauf maltraitance sexuelle: là, on ne prévient pas les parents...)

Alors pour info, le mot maltraitance à disparu des textes officiel. On dit "enfant en danger". et la loi parle maintenant "situation préoccupante" au lieu de signalement mdr

Contrairement aux idées reçues, seulement 4% des enfants qui ont été maltraités deviennent à leur tout maltraitants avec leurs propres enfants. Ce n'est donc pas une fatalité!
Mais quand on regarde une situation de maltraitance, dans 84% des cas, le maltraitant a lui-même été maltraités étant enfant.

Pour le lien d'amour, c'est vrai ce qu'explique Ellendil. Je me souviendrais toujours d'une jeune collégienne, très traumatisée par le viol par son père, plusieurs années auparavant. Ce dernier a fait 6 ans de prison ferme. Le jour où il est sortit, il est venu directement chez lui. Ma petite collégienne l'a accueilli avec un café. Elle est venue me voir le lendemain, très choquée. Elle m'a dit "il m'a violé et moi, la première chose que je trouve à faire, c'est de lui offrir un café. Mais c'est mon père. Quoi qu'il ait fait, ça sera toujours mon père".

Voilà, ce petit message me remet dan sle bain... je crois que je vais être prète à reprendre en septembre (ouin ouin:().......lool


Eva est la petite soeur de quatre grands enfants (17ans, 15ans, 12ans, 10ans) qui faisaient déjà notre bonheur!!!!
EVA est née le 21 septembre 2009
dernier jour de l'été! Eva-naissance d'automne...

http://frise.netenviesdemariage.com/reglettes/bandeau_10092779584.png
http://lb2m.lilypie.com/TikiPic.php/RHQQ.jpghttp://lb2m.lilypie.com/RHQQp1.png
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
dimanche 8 août 2010 01:24:52
Pas facile comme boulot Laalah.

Sérieux, je ne saurais faire ce travail alors chapeau.


C'est moi, 29 ans et MaMan de 4 p'tits(loove)

Myriam, née le 14 Juin 2006 à 22h57 *3.725kg *55,6 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Thomas, né le 22 Mai 2008 à 2h57 *3.265kg *55 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Alycia, née le 8 Aout 2009 à 15h43 à *3,674kg *52cm de bonheur
[forum.bebevallee.com]
[b][color=#0000CC]Alexy, né le 27 Oct 2011, à 20h19, 3.374kg, 51 cm de bonheur
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
dimanche 8 août 2010 13:18:38
Je suis comme toute etonné et a la fois un peu admirative de ton courage ! pouvoir ecrire tous et quelque part pardonner a ta mere ellendil est quelque chose de remarquable .

Car comme certaine le savent j'ai vecu une maltraitance disons psychologique , quelque coups de surmenage comme la dit GDMT ( bien que ma mere n'est jamais fais grand chose ) et finalement tous ca a l'adolescence a finit un vrai coups un mais graver a jamais dans ma memoire.

Je m'explique , ma mere a eu mon frere a 23ans et ne voulais pas d'enfant tous de suite , mes parents on mis deux ans a avoir mon frere ( comme quoi c'est psychologique la conception )ma mere n'osait pas dire a mon pere qu'elle voulais attendre du coups résultat elle a complètement laisser mon frere a la charge de mon père , pas qu'elle n'etais pas la mais s'arrangeais pour lui laisser a lui ou a la famille le plus possible.

Mon père parlais deja a sa naissance d'un deuxième ma mère a fais un blocage et n'a pas vu revenir ses règles et j'ai été concu 3mois apres la naissance de mon frere imaginez son horeur 2alors qu'elle n'en voulais pas ! hors de question d'avorter car mon pere y etais farouchement opposé ( il avais perdu un enfant a la naissance avant ma mere) et bien elle m'a avouer

avoir tous fais pour me perdre , " je n'ai jamais fais autant de sport de ma vie , mais tant a fais qu'a ta tete "

j'etais sa fille a la naissance mais ne sais pas plus occupé de moi et comme mon frere j'ai plus vecu chez ma marraine et mon parrain que chez eux !

Et leur demissions n'a été que grandissante , vous voyez la joie de vos enfants avec leur belles tenues de rentrée ( meme de la recup c'est nouveau et ca fais plaisir ) et bien moi c'etais avec tristesse car je savais que ce pantalon serais le seul et unique que j'aurais de l'année et apres recousue et rafistoler ! et mes cadeaux d'anniversaire etais presque toujours des vetements de la famille car j'etais la mal habillé !! alors petits ca va mais collegiens puis lycéens savoir que ses parents prefere s'acheter leurs bouteilles plutot qu'un jeans meme en soldes parce que les magasins ca les souls ( jeu de mots hihihi) , pas d'argent , ....

Et qu'a coter de sa en plus d'avoir honte de sa propre apparence la derniere fois que votre pere vous a montrer de l'affection c'etais a vos 12ans car vous rentrer en pleure de l'ecole , ou que vous ne vous souvenez meme plus de la derniere fois que votre mere ou a dit je t'aime , pris dans ses bras ou autre ca fais mal

Donc il ont demissioné je n'ai jamais eu de parents , j'ai élévé ma petite soeur car pour elle elle n'a pas été plus presente et qu'en plus de ne pas etre la j'ai eu droit au insultes , trainé , et a etre frappé .

Alors oui moi j'ai décidé aujourd'hui de rejeté mes parents parce que se construire a coter de gens comme ca qui vous aiment sous conditions et que vous voyer plus souvent alcoolisé que sobre , qui pendant ses soirées la sont d'autres personnes , violente ou blessante je prefere vivre sans eux . Et je n'ai pas honte de dire que oui je les detestes d'avoir fais autant d'enfant et de n'en aimer aucun


http://www.magicmaman.com/tickers/make2.php?fond=4&curseur=3&jour=27&mois=5&annee=2016&nom_event=&cycle=&theme=3&event=2&theme_curseur=3&theme_fond=3
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
dimanche 8 août 2010 16:58:17
Je suis super émue, je trouve ca triste ton histoire et je suis admirative devant toi car tu a su trouver la force en toi pour surmonter tout ca et tout de même bien t'en sortir.

Il faut faire des enfants pour la bonne raison, pas parce que il le faut, ou bien parce qu'on se sent seul, tu es l'exemple comme quoi l'amour inconditionnel d'une mère ne vient pas forcément en mettant au monde un enfant.


C'est moi, 29 ans et MaMan de 4 p'tits(loove)

Myriam, née le 14 Juin 2006 à 22h57 *3.725kg *55,6 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Thomas, né le 22 Mai 2008 à 2h57 *3.265kg *55 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Alycia, née le 8 Aout 2009 à 15h43 à *3,674kg *52cm de bonheur
[forum.bebevallee.com]
[b][color=#0000CC]Alexy, né le 27 Oct 2011, à 20h19, 3.374kg, 51 cm de bonheur




Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/08/10 16:59 par GDMT.
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
dimanche 8 août 2010 17:22:12
ALors pour donner mon avis voilà mon histoire ...

Ma mère m'a eu a 23 ans, une fois enceinte mon père la quitter car il me voulait pas. Je suis née dans un appartement sans salle de bain et sans chauffage, jusqu'au jour ou ma mère c'est remis avec mon père. Ils ont eu mon petit frère, 2 ans après mon père repartai pour une autre femme. Ma mère a décidé de faire sa vie sans lui et ... sans nous !

Me voilà 12 ans livrer a mon même et avec un petit frère. Ma mère déposé chaque mercredi un peu d'argent pour les courses mais bien évident très peu d'argent! Donc nous ne mangions pas le midi afin de garder assez de nourriture pour faire la semaine. Mon frère était dans une école a 3km de la mienne alors je le déposé a pieds le matin puis rentrer chez moi prendre mon sac pour repartir dans mon école.
Voilà mon quotidien je ne sortais pas afin de m'occuper de lui et de l'appartement voilà comment c'est passé mon adolescence.

POint de vue affectif des parents, mon père je n'est plus revu pendant des années ( décision prise par lui même ) et ma mère ne vivait plus chez nous donc aucun je tm ni rien du tout..
Et un beau jour elle est revenu car elle a quitté son copain, puis ma virer de la maison, donc pas de lycée pour moi car ma mère n'a pas voulu financez frais de scolarité etc ..

J'étais seule livré a moi même, où dormir? comment manger? qui va m'embaucher a 16 ans? où se trouve ces écoles gratuites?
Mon sac et mes petites jambes, je me suis débrouillé. Mon frere me manquer énormément. Un an puis 2 sont passés. Et j'ai réussis a faire ma petite vie. J'ai rencontré de grosses galères et pourtant ...

Je n'en veux pas a ma mère, je suis retourné vers elle et lui est demandé pardon. De quoi ? puisque moi je n'est fait que subir c'est choix.
Mais pardon car c'est ma mère, car sans elle je ne serais pas là aujourd'hui à attendre ma petite fille, car sans elle je ne serais pas aussi débrouillarde, car sans elle je ne serais peut etre pas une battante. Car elle m'a porter pendant 9 mois voulu ou pas, elle m'a porter, car elle m'a nourrit bébé même si elle était seule et triste, a changé mes couches même si ma grand mère a changer un plus grand nombre de mes couches qu'elle.
Et merci car c'est ma mère est que si elle n'était pas satisfaite de moi ce serai la pire des choses pour moi dans ma vie! Et que si je la perdais même si nous sommes pas proche affectueusement se serai perdre la moitié de moi!!

Je ne suis pas encore mère, je n'est pas vécu ce qu'elle a pu vivre. Même si je me dis moi je n'aurais pas laisser mes enfants je ne peux pas savoir car je ne suis pas à sa place. Elle ne m'a rien payer ni école, ni permis de conduire, ni voiture, ni même schampoing ou console ou habits flambant neuf et de marque étant jeune mais .. Je ne veux pas juger son éducation ni son comportement peu m'importe car j'ai réussi a tout lui pardonner.. Car c'est ma mère est j'en est qu'une seule.


Beaucoup d'enfants non même pas ce choix a faire " Dois je pardonner a ma mère ou pas?"
Oui beaucoup d'enfants perdre leurs mère indigne ou pas il perdre un de leurs repère sans avoir rien demander. Certains enfant sont violées pendant des années par leurs propre père, d'autre sont maltraité physiquement jusqu'a en perdre la vie. Comment peut on en vouloir a nos parents de nous avoir abandonné ou mal élevés sachant que c'est tellement minimes comparé a ses enfants là !! Oui minimes et pourtant j'en est verser des larmes quand je trainé des pieds dans la rue pour savoir où dormir.. Mais oui c'est minimes comparé a ceux là !!
Il faut se dire qu'il y a pire que nous que même si ce qu'on a vécu est difficile il y a un recul a prendre comparé a ces enfants là qui sont morts sous les coups de leurs parents ...


papillonMa princesse née En 2010 ...papillon

Et Mon petit prince à suivi le même chemin 2 ans plus tard c'est un garçon!

http://www.enceinte.com/reglette-359293.png




Modifié 3 fois. Dernière modification le 08/08/10 17:43 par lya71.
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
dimanche 8 août 2010 19:28:40
Je comprend ton point de vue , mais pour ma part je dois mon existence a mon pere et bien qu'elle m'a porté c'etais a contre coeur je ne pourrais jamais lui pardonner tous ce qu'elle m'a fait sur cette simple raison .

Je precise : mes parents sont entre eux tres violent et leur soirée alcool finit souvent en bagarre ! Lors de l'une d'entre elle ma mere a casser des assiettes , ... moi blasé je faisait mes devoirs ma belle soeur etait plus que choqué ! ma mere a finit par prendre le vase que je lui avais offert a la fete des mere avant par precaution a jeté les fleurs en bois qui etais dedans offert pour noel a terre en me regardant et disant pfff pour ce a quoi sa sert !!!! Et elle a projeté le vase dans l'aquarium a mon pere et c'est ouvert un doigt !

L'eau s'est repandue partout plein de sang , ma mere gisait la dedans et ne disais plus qu'une chose c'est de votre faute vous avez cassé mon doigt je veux ma mere et mes enfants , elle me pousse pas toi je veux ma fille et mes fils mes seuls enfant !

( je l'avou j'etais dans une rage folle je l'ai incendié comme pas possible , je ne voulais pas que les deux petits voyent ce desastre). 15jours plus tard elle a dit lors d'une autre crise a jeun cette fois mdr !! de toute facon ya bien longtemps que tu n'es plus ma fille , je me demande si tu l'a deja été , je te renie tu n'es rien pour moi je ne t'aime pas !!!

elle ne sait jamais jamais excusé ou un semblant de remord , elle m'a simplement dit tu recasse trop le passé un jour il faut oublié !
J'ai essayé de suivre son conseil , elle m'a redis la meme chose en pire 6mois plus tard !

entre deux ma renié , insulté car comme elle avait eu beaucoup d'amant dans sa jeunesse j'etais obligatoirement comme elle . parce que ma soeur ne fait rien de sa vie sauf des enfants je ferais pareil , parce que mon frere est avard je le suis , ... Et pour toutes ses raisons un jour mon pere a dire de toute facon comme tous les autres tu va t'en allé autant que tu degage de suite et il m'ont virer .

Comme toi je ne savais pas ou aller comme toi j'ai du me debrouiller , ma soeur voyant ma detresse ma pris avec ses 5enfants mais mes parents eux ont garder la caf , les parce que c'etais leur du , que j'avais ete un poids et que je leur devais bien ca !!!!

Alors apres tous ca je sais que ce que je vais dire va vous choquer mais je ne veux pas que ma fille les voyent il en est hors de question d'une part et d'autre part il pourrait leur arriver n'importe quoi je m'en moque totalement . Et croyer moi ce n'est pas des paroles en l'air m'a mere a faillit tuer mon pere il y a quelque temps et je n'ai pas demandé a savoir comment il allais car je m'en fichais elle l'aurais tuer et elle aurais finit en prison cela me serais passé au dessus de la tete j'aurais limite été contente que ma petite soeur soit sortie de cette enfer !!!!


http://www.magicmaman.com/tickers/make2.php?fond=4&curseur=3&jour=27&mois=5&annee=2016&nom_event=&cycle=&theme=3&event=2&theme_curseur=3&theme_fond=3
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
dimanche 8 août 2010 19:48:16
Ayant vécu des chose qui n'arrive pas a tout le monde également, je me compte tout de même chanceuse de les avoir vécue et de ne pas avoir vécu ce dont vous parler...

On ne se rend pas toujours compte de notre chance. On se morfond parfois sur notre sort quand d'autre personnes, comme vous les filles, vivent des choses encores pire que nos petits malheurs quotidiens ou nos vécus de jeunesse plus ou moins normaux.

J'ai eu des durs moments dans ma vie, mais je ne les raconterai pas car comparer a vous, je les trouve banales si on veut. Mais j'ai vécu avec mon bagage et j'ai appris avec tout ca.

On se compte chanceux d'être qui on est malgré tout, malgré la souffrance déjà vécue.

Ce qui nous tue pas nous rend plus fort.

Je comprends tres bien ta décision de ne pas présenter ta fille a tes parents Lovely, cela pourrait être néfaste pour ton enfant et je comprends ton désir d'éloigner les problème de ta vie actuelle, je ferai de même également.


C'est moi, 29 ans et MaMan de 4 p'tits(loove)

Myriam, née le 14 Juin 2006 à 22h57 *3.725kg *55,6 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Thomas, né le 22 Mai 2008 à 2h57 *3.265kg *55 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Alycia, née le 8 Aout 2009 à 15h43 à *3,674kg *52cm de bonheur
[forum.bebevallee.com]
[b][color=#0000CC]Alexy, né le 27 Oct 2011, à 20h19, 3.374kg, 51 cm de bonheur
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
dimanche 8 août 2010 20:02:47
Je connais d'autre gens qui ont eu une enfance heureuse mais on vecu des choses tres dur et a coter d'eux moi aussi je me dis que ce que j'ai vecu est bien moindre car aujourd'hui je suis heureuse . D'autre non pas cette chance et j'en remercie le ciel tout les jours .

J'ai construit ma vie , j'ai mon homme , une famille en construction et je suis plus heureuse que je ne pensais pouvoir l'etre . Parce que j'ai su aprendre de ses malheurs .

J'aurais voulu savoir leur pardonner mais c'est bien trop dur , et le pire c'est de me dire que ma fille pourrais vivre la meme chose , un jour la retrouvé tromatisé parce que cette fois encore il aurais bu et ce serais entretué Nan je ne peux pas meme l'imaginer ! Alors j'ai fais ce choix dur je sais que mon père pour qui la famille est très important en souffre mais je lui en veux autant a lui qu'a elle d'avoir été spectateur de ce qu'elle faisait ou plutot ne faisait pas et ne faisait rien !

Alors ma fille n'a qu'une grand mère un grand père et cela en resteras la! Si plus vieille elle souhaite les connaitre ce sera son choix mais pour le moment c'est NON !


http://www.magicmaman.com/tickers/make2.php?fond=4&curseur=3&jour=27&mois=5&annee=2016&nom_event=&cycle=&theme=3&event=2&theme_curseur=3&theme_fond=3
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
dimanche 8 août 2010 21:31:28
Moi aussi lovely j'ai tout plein d'anecdote malheureusement comme la tienne, le jour ou mon pere a percé le timpan de ma mère en une seul giffle ( sa carure de rugbyman lui servait malheureusement pas que sur le terrain ) et j'en passe je veux pas vous racontez toutes ces choses traumatisante a l'age que j'avais. Je ne le raconte pas car c'est pas vraiment le sujet, pour moi le but était d'expliquer qu'il y a toujours pire que soit et que moi j'ai pardonner ..

Mais mine de rien, détacher de tout ce passé j'ai mis du temps avant entre guillemet car on oubli jamais mais " avant d'oublier " !!
Peut etre que toi aussi et j'espère tu aura un jour ce déclic cette petite chose dans ta tête qui te donnera pleins de courage pour pardonner car du courage y'en faut !!

Depuis le jour où j'ai pardonner a ma mere ainsi qu'a mon père tout cela jamais plus jamais je ne leurs est reprocher le passé. Mais j'avoue que ça m'arrive très souvent d'en pleurer une parole de mon mari qui dis énerver " si t'es pas contente t'a cas t'en aller " me fait énormément mal car me fait penser a tout ce passé vécu .. Donc pardonner on peux mais il faut etre prete mais oublier c'est bien plus difficile !!



papillonMa princesse née En 2010 ...papillon

Et Mon petit prince à suivi le même chemin 2 ans plus tard c'est un garçon!

http://www.enceinte.com/reglette-359293.png
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
lundi 9 août 2010 01:17:21
Même après avoir pardonné des actes terribles, on oublie jamais et je crois que c'est tout à fait normal qu'on ne puisse le faire.

Le passé fait partie de notre baggage de vie, qu'il soit bon ou mauvais, on effacera jamais ce qui est passé, donc autant mieux l'accepter plutôt que de le nier. Le passé fait partie de notre cheminement de vie qui nous mène à ce qu'on est aujourdh'ui.

Je suis persuadé que Dieu(appellé le comme vous voullez), ne nous confronte pas à une épreuve qu'on ne pourra surmonter. Il faut juste trouver le moyen et la force d'en sortir plus fort.

Autant mieux s'en servir pour grandir et avancer dans la vie plutôt que de s'appitoyer sur notre sort et s'avouer vaincu.

Ca en prend du courage pour franchir cette étape j'en concois, mais apres, on doit tellement se sentir mieux une fois le passé accepter et derrière nous.


:ange


C'est moi, 29 ans et MaMan de 4 p'tits(loove)

Myriam, née le 14 Juin 2006 à 22h57 *3.725kg *55,6 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Thomas, né le 22 Mai 2008 à 2h57 *3.265kg *55 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Alycia, née le 8 Aout 2009 à 15h43 à *3,674kg *52cm de bonheur
[forum.bebevallee.com]
[b][color=#0000CC]Alexy, né le 27 Oct 2011, à 20h19, 3.374kg, 51 cm de bonheur




Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/08/10 01:24 par GDMT.
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
lundi 9 août 2010 11:47:33
Oui comme j'ai dit je sais que d'autre on vecu des choses bien plus dur mais oublier je ne le veux et ne le pourrais pas !

Mais pour en revenir au sujet je n'ai jamais tenu rigeur " a mes parents " de leur trop pleins d'enervement bien qu'eux c'etais pas la gifle mais les deux tetes ( mon frere et moi ) frappé l'une contre l'autre !!! ah c'est sur on ne criait plus apres .

Je pense qu'un debordement peut arriver sans qu'on le veuille sans que l'on soit des mauvais parents mais ils y a une limite a cela de la claque au coups de poing , d'une fesser a un gros coups de pieds , ....

Et que dans tous cela la violence psychologique laisse bien plus de sequelle


http://www.magicmaman.com/tickers/make2.php?fond=4&curseur=3&jour=27&mois=5&annee=2016&nom_event=&cycle=&theme=3&event=2&theme_curseur=3&theme_fond=3
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
lundi 9 août 2010 12:20:23
"Autant mieux s'en servir pour grandir et avancer dans la vie plutôt que de s'appitoyer sur notre sort et s'avouer vaincu."

;) c'est exactement ce que je pense GDMT !!


papillonMa princesse née En 2010 ...papillon

Et Mon petit prince à suivi le même chemin 2 ans plus tard c'est un garçon!

http://www.enceinte.com/reglette-359293.png
Re: Maltraitance : quelles sont les limites? DEBAT
lundi 9 août 2010 13:41:13
C'est le plus souvent ce qui nous marque à vie les paroles blessantes de notre enfance.

La violence physique fait mal sur le coup et le temps que ca guérisse, mais les paroles, elle, ne s'envoelnt pas si facilement.

Il est plus facile de traumatiser quelqu'un psychologiquement que physiquement.

Le corps oubli plus facilement, mais la tête plus difficilement.

Une fois le 'bobo' guérit, on se rend compte qu'on n'est pas forcément guérit de toute blessures.


C'est moi, 29 ans et MaMan de 4 p'tits(loove)

Myriam, née le 14 Juin 2006 à 22h57 *3.725kg *55,6 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Thomas, né le 22 Mai 2008 à 2h57 *3.265kg *55 cm de bonheur [forum.bebevallee.com]
Alycia, née le 8 Aout 2009 à 15h43 à *3,674kg *52cm de bonheur
[forum.bebevallee.com]
[b][color=#0000CC]Alexy, né le 27 Oct 2011, à 20h19, 3.374kg, 51 cm de bonheur
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter


Messages Post-It / Note Nouveau(x) message(s) Vous avez répondu à ce message
Message déplacés Pas de nouveaux messages

Cet espace est destiné à vous permettre d'apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d'autres fins.
Un modérateur est susceptible de supprimer, toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978). Vous pouvez, à tout moment, demander par mail à webmaster@bebevallee.com que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées.
Partenaires:
Identification
94 connectés Identifiants perdu ?
À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle