On peut allaiter ET se soigner

Envoyé par Salwa 

On peut allaiter ET se soigner
mercredi 8 août 2012 10:17:09
Parce que je viens encore d'avoir un témoignage honteux, je vous publie cet article de LLL :

Citation:
Selon un dicton bien connu, mieux vaut être jeune, riche et en bonne santé que vieux, pauvre et malade.
De la même façon, on pourrait dire que mieux vaut ne pas être malade si l’on allaite ou si l’on est allaité.
En effet, l’absence quasi-totale de formation et d’information en matière d’allaitement de la majorité des professionnels de santé de notre pays fait que, chaque jour, des mères allaitantes et des enfants allaités sont mal diagnostiqués et/ou mal soignés, voire pas soignés du tout.
Mal diagnostiqués parce que l’allaitement opère très souvent comme un rideau de fumée qui empêche, évite ou donne une excuse pour ne pas aller voir derrière. C’est le bébé qui ne prend pas de poids, bien sûr parce que le lait de sa mère n’est pas suffisant, alors qu’il a peut-être une infection qui l’empêche de grossir. C’est la femme anormalement fatiguée à qui le médecin dit qu’il suffirait qu’elle arrête d’allaiter, alors qu’elle souffre d’hypothyroïdie ou est gravement anémiée. Etc., etc.
Mal soignés parce que les médecins se contentant, en matière de pharmacopée, de regarder dans le Vidal (1), croient presque tous les médicaments incompatibles avec l’allaitement, et refusent donc de les prescrire si la mère n’arrête pas – totalement ou temporairement – l’allaitement.
Pas soignés si la mère refuse d’arrêter l’allaitement et préfère ne pas se soigner, au risque de compromettre plus ou moins gravement sa santé.
Le thème du nouveau numéro d'Allaiter aujourd'hui ! et les témoignages reçus permettent, hélas, de vérifier tout cela en ce qui concerne les soins dentaires.
Les dentistes, comme les autres professionnels de santé, n’ont reçu aucune formation sur l’allaitement. Croyant les soins dentaires incompatibles avec l’allaitement, ils vont trop souvent dire à la femme qu’ils ne peuvent la soigner que si elle arrête temporairement d’allaiter, voire lorsqu’elle aura arrêté complètement.
Sans parler des enfants allaités dont le mauvais état dentaire est systématiquement mis sur le compte de l’allaitement, et dont la mère se voit enjoindre de cesser immédiatement cela.
Et voilà comment tant d’allaitements sont compromis, voire arrêtés de façon totalement injustifiée, ou comment des femmes renoncent à ces soins, pour elles ou pour leurs enfants, au risque d’une dégradation de la santé dentaire.
Alors, disons-le haut et fort : on peut allaiter ET se soigner ! Il suffit pour cela de se renseigner aux bonnes sources (2) et de suggérer à son médecin de s’y renseigner également.

(1) Alors que les recommandations professionnelles de la Haute Autorité de santé parues en 2006 (Favoriser l’allaitement maternel. Processus – Évaluation) disent explicitement que « la plupart des médicaments (consulter d’autres sources d’information que le dictionnaire Vidal) sont des contre-indications abusives à l’allaitement ».
(2) Comme par exemple : le site lecrat.org, le réseau Médic-Al ( 01 40 44 39 14 ), ou la brochure de LLL France Médicaments et allaitement, compilation des « coins du prescripteur » parus dans les Dossiers de l’allaitement.

Allaiter Aujourd'hui : revue trimestrielle publiée par LLL


SOURCE.
]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/08/12 10:23 par Salwa.
Re: On peut allaiter ET se soigner
mercredi 8 août 2012 11:26:40
Up up


Première grossesse après 38 mois d'essais, dont 7 avec traitement.
Deuxième grossesse après 18 mois d'essais, dont 8 avec traitement.
Troisième grossesse après 1 mois d'arrêt pillule.
Quatrième grossesse inopinée.


Maman de quatre belle poupées :

Betül Fatıma née le 15/10/2009.
Gülsüm Ayşe née le 19/01/2012.
Zeyneb Zehra née le 25/06/2015.
Rabia Rukiye née le 09/04/2018.
Re: On peut allaiter ET se soigner
mercredi 8 août 2012 12:10:29
Je confirme et je plussois.
Je vous donne même ma petite experience perso.

Après la naissance d'Emanuella, j'ai eu des petites mycose. Je me suis soignee avec des medoc "pour femme enceintes" donc tres peu efficaces sur le long terme.

Quand elle a eu 10 mois, je suis alle faire des analyses et voilà. 3 grosses infections a soigner. Un traitement lourd, avec perfusion, piqure, medoc boum!.

J'ai demande a la gyneco si je pouvais allaiter en même temps. Et bien sur elle a dit non. Que le traitement est incompatible avec l'allaitement et que je devais arreter l'allaitement, du moins le temps du traitement et reprendre quelques jours après.

J'etais decouragee. J'ai même achete du lait artificiel. Emanuella était un tout petit peu diversifie, et encore beaucoup allaitee. N'ayant jamais pris le bib, elle a bien sur refuse.
Je me suis donc beaucoup documente. Et j'ai vu que la plupart des producteurs de medicaments ne font pas de test sur femmes allaitantes car trop cher. Donc ils deconseillent sans aucune raison sure, juste par mesure de "precaution".Je lui ai donc donne le sein. Et j'ai explique cela a la gygy. Elle a dit que si on peut pas arreter, alors c'est mieux que je l'allaite avant les medoc. Et d'attendre quelques heures après pour redonner le sein, le temps que les substances prises soient moins presentes ou eliminees du lait.

J'ai donc pu continuer a allaiter paisiblement ma fille, tout en me faisant traiter. Et cela, sans que ca ne prete a consequence.:)


Inno, fière maman de:

- Elliot, 16/08/09,petit ange venu me caresser de ses ailes, parti a 2mois 1/2. la douleur est toujours la, mais on se fait une raison et on arrive a vivre avec. Tu as toujours une place spéciale dans mon coeur bébé. (loove)

- Emanuella, 23/07/10, petit soleil venu éclairer ma vie. Ta venue est un chant a la vie, a l'espoir. Tu es celle-la qui a redonne un sens a ma vie. Merci pour ça princesse.ti amo!


- Gabriella, 28/10/12, la petite merveille, ma petite perle. une nouvelle raison de vivre, de me battre. Tu es le nouveau maillon de notre chaîne. sois la bienvenue parmi nous papillon


je les regarde et je vois a quel point je suis chanceuse qu' ils m'ont choisi pour maman. je vis pour eux, mon devoir est de leur donner le meilleur.maternante
[mamafric.blogspot.com]




Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/08/12 12:56 par innothia.
Re: On peut allaiter ET se soigner
mercredi 8 août 2012 12:36:17
Merci de ton témoignage :)
Re: On peut allaiter ET se soigner
mercredi 8 août 2012 14:48:02
L'allaitement est vraiment pris par le personnel soignant comme quelque chose de pas important...!
J'ai une copine qui vient d'accoucher par césarienne (prévue car bébé trop petit et souffrait lors des contractions), et comme la petite manque un peu de sucre, les SF lui ont donné des biberons sans demander à la mere qui veut allaiter.
Du coup depuis ce matin j'essaie de lui donner plein de conseils par message car vu comment c'est parti elles vont lui mettre son allaitement en l'air!!


Re: On peut allaiter ET se soigner
mercredi 8 août 2012 14:59:13
Un temoignage que j'ai lu sur un blog :

Citation:
Le Blog de Zhom
… Aujourd’hui c’est la Madeleine qui prend le clavier pour vous racontez une petite histoire et vous faire bien réfléchir sur les médecins, hôpitaux… en ce qui concerne votre santé et aussi votre bébé allaité…
Je ne me présente plus, mon charmant mari vous a déjà fait un joli topo de moi… Je vais vous parler de mon vécu d’une histoire pas très sympa d’allaitement et de calculs biliaires.

Enceinte de la Morveuse, vers 4 mois de grossesse je ressens de violentes douleurs oppressantes dans la poitrine le haut du dos et qui irrigue vers le bras gauche. Je sais que je suis en bonne santé, je ne m’inquiète pas outre mesure. Je bosse à la clinique quand ça m’arrive pour la première fois, je prend donc ma tension, mon pouls et tout le bazar. Tout est OK. On a quelques soucis financiers plus la grossesse je me dis que ça doit être lié, le stress doit y être pour quelques choses, de plus ça fait 4 mois que je me nourris au coca et à la sauce bourguignonne. Les crises recommencent, peut être une par semaine. Quand je suis à la maison je m’allonge, au travail je m’éclipse le temps que ça passe.

Je vais quand même consulter un médecin qui me dit que c’est du au stress de la grossesse vu que c’est mon premier. Euh… Comment lui dire que je suis tout à fait zen par rapport à ma grossesse, à l’accouchement et à la suite. C’est pas normal de ne pas avoir peur de tout ça, me rappelle le médecin. Je me shoote donc au sédatif PC et au passiflora (qui m’aide bien à dormir mais qui n’évitent pas les crises).

Comme prévu, l’accouchement se passe sans réel problème (je parle au niveau physique) et je suis sur un nuage depuis que ma fille est là. Tout roule comme sur des roulettes. L’allaitement se passe à merveille, ma fille semble heureuse, mon homme aussi, moi je suis sur une autre planète tellement je suis heureuse. Tout coule de source. Malgrè que ce soit notre premier, je sais quoi faire, pas de questions, même ma sage femme est impressionnée. On s’en sort vraiment bien. Je me dis: c’est bon je suis débarrassée de ces « crises », mais non. Elles refont leur apparition assez rapidement.

Un jour, la Morveuse avait environ 2 mois, je me retrouve par terre tellement la douleur est insupportable. J’ai la sensation d’étouffer. Je pose la Morveuse sur son tapis d’éveil et je reste à côté d’elle pendant environ 2 h à souffrir. Je n’appelle pas d’aide car on va me dire que c’est des attaques de panique dûe au post partum et on va encore me conseiller d’aller voir un psy. Vers les 3 mois de la puce je vais à l’hôpital tellement la crise est forte. Il me font patienter 1h dans la salle d’attente sans m’avoir ausculter rien. La crise passe, et je demande à se qu’on rentre. J’ai pas envie qu’on me prenne encore pour une patiente psy…

De retour en métropole pour des vacances, je fais une crise chez mes parents qui paniquent et m’emmènent chez mon médecin d’enfance qui panique aussi de me voir dans cette état. Pour une fois, il me dit que ça ne doit pas être psychologique, il y a une cause organique. Il veut m’envoyer de suite à l’hôpital. Je refuse. A l’hôpital, il n’y aura pas ma fille et elle va manger comment!! Il me fait une ordonnance pour passer une fibroscopie car il pense que c’est l’estomac.

Je rentre en Guyane, et là je tombe malade: fièvre, douleurs au niveau du foie, courbatures… En pleine épidémie de Dengue, pour mon medecin de Cayenne, il n’y a pas de doute, j’ai la dengue. Il me faut juste du repos et vu que j’allaite pas d’autres médocs que le doliprane… Quand on plafonne à 40 degrès et que c’est la même température que la température ambiante c’est raide … Je tiens à mon allaitement, je l’écoute.
3 jours couchée, avec ma puce à côté de moi, qui réclame le sein toute les 30 minutes, hurle quand elle a fini… Quelque chose ne va pas. J’appelle Guyane allaitement. Verdict je suis déshydratée donc je n’ai plus beaucoup de lait. La morveuse refusant les bib, on a tenue bon toute les deux. Les 3 jours les pires de ma vie à voir ma fille avoir faim.

Je passe enfin ma fibro qui montre un début d’ulcère, le médecin veut voir d’où ça vient et me fait passer une écho. Jahya a déjà 5 mois. L’écho fait l’effet d’une massue: calculs biliaires qu’il faut opérer rapidement.
Sauf que personne ne veut endormir et opérer une femme qui allaite. Déjà que pour la fibro (j’ai eu une anesthésie générale), j’ai eu un traitement de faveur, en fait j’en ai fait qu’à ma tête, car j’ai passé mon examen dans ma clinique. Mais pour une opération comme celle là, l’anesthésiste que j’adore refuse de m’opérer si je ne sèvre pas ma puce. Je refuse.

Je suis soulagée. Je ne suis pas folle. Je n’ai pas de problème psy, j’ai juste ces p**** de calculs qui me provoque de grosses crises douloureuses.
Je continue de vivre avec ces douleurs mais les médicaments pour l’estomac aide à les réduire. Je risque quand même à tout moment une pancréatite.
En septembre 2010, la Morveuse avait 9 mois. On rentre définitivement en métropole. Je prend rendez vous pour me faire opérer. On fait tout pour que je sèvre ma fille. Mais on ne refuse pas de m’opérer. Le chir et l’anesth savent que c’est vraiment risqué d’attendre pour m’opérer. Il m’opère la semaine d’après le rendez vous.
J’ai mis les choses au point avec l’anesthésiste, avec l’équipe: j’allaite alors je ne veux pas de médicaments pouvant causer du tort à ma fille. C’est marquer en rouge sur mon dossier. J’ai le droit à une chambre particulière pour ne pas déranger ma voisine de chambre avec l’allaitement (surtout avec un bébé de 10 mois!!!), moi ça m’arrange. Une copine de promo infirmière s’occupe de moi, impeccable. La morveuse vient téter avant que j’aille au bloc.
Au bloc, je rappelle les consignes.

L’opération c’est bien passée. Je remonte dans ma chambre encore un peu endormie. Ma puce ne va pas tarder à venir avec son papa pour téter. Avant je demande à l’infirmière ce que j’ai eu au bloc. Verdict: morphine et profénid. Donc je ne peux pas allaiter. J’ai cru que j’allais faire un meurtre! J’étais en colère! Personne n’a pris le temps de lire le dossier!! Je sais comment ça se passe dans le milieu hospitalier. Je sais qu’ils sont tous déborder. Mais c’est de ma fille qu’il s’agit là! La morveuse ne viendra téter que le soir, une fois le produit dissipé.
Le lendemain matin je sors contre avis médical pour être avec ma princesse.
C’est bon cette histoire est finie!

Toute cette histoire pour vous démontrer que être malade et nouvelle maman, ben c’est pas possible. C’est toujours lié à une dépression du post partum.
Et pire être malade et allaiter c’est impossible! Quand on écoute le personnel médical qui n’est pas du tout formé à l’allaitement, et encore moins à l’allaitement long, quoi qu’il arrive il faut sevrer le bébé. Je suis d’un naturel très têtue. J’ai tenu tête à tout le monde, je connaissais les risques pour moi. Les risques étaient sûrement trop gros, j’ai eu de la chance de ne pas faire de pancréatite. Mais je ne regrette pas mon choix. J’ai réussi à me faire opérer tout en allaitant ma fille.

Donc faites attention à ce que disent les medecins. Faites vous confiance. Je ne dis pas qu’ils sont tous incompétent mais je doute que leurs conseils d’aller voir une psy aurait soigner mes calculs…



SOURCE


Re: On peut allaiter ET se soigner
mercredi 8 août 2012 15:16:58
Citation:
me-you
L'allaitement est vraiment pris par le personnel soignant comme quelque chose de pas important...!
J'ai une copine qui vient d'accoucher par césarienne (prévue car bébé trop petit et souffrait lors des contractions), et comme la petite manque un peu de sucre, les SF lui ont donné des biberons sans demander à la mere qui veut allaiter.
Du coup depuis ce matin j'essaie de lui donner plein de conseils par message car vu comment c'est parti elles vont lui mettre son allaitement en l'air!!

Il est préma??????
Qu'elle appelle une anim, hein...
S'il n'est pas grand prématuré, il n'y a, a priori, pas besoin de complémenter en sucre.
Qu'elle jette les bib dans le lavabo et qu'elle fasse croire qu'elle les donne à son bébé!! Et si elle culpabilise, qu'elle demande à lui donner au DAL ou à la cuillère mais APRES une tétée au sein... Pffff

Pour l'article du blog, merci du partage. C'est tout à fait ça. On peut avoir la source?
Re: On peut allaiter ET se soigner
mercredi 8 août 2012 15:26:30
Ma soeur, on lui a fait quoi? Soit disant sa fille manquait de sucre, on lui a collé des compléments et on a mis un double tire lait mode vache à lait à Pauline.
Tout en lui faisant comprendre que si sa fille avait autant de mal, c'était à cause d'elle...
J'ai eu beau faire, l'allaitement à foiré.
Travail de sape + conneries de gens qui n'y connaissent rien = allaitement foiré.
Tss.


Re: On peut allaiter ET se soigner
mercredi 8 août 2012 17:29:16
Non le bebe est pas préma. Petite : 2.5kg, mais en bonne santé.
Je lui ai donné le numero des animatrices LLL pres de chez elle.
La source est à la fin de l'article ;)

Pas de chance ta soeur Amel!
Mais c'est tellement dur de résister, surtout pour un premier bb...


Re: On peut allaiter ET se soigner
mercredi 8 août 2012 17:32:25
Et si elle culpabilise, qu'elle demande à lui donner au DAL ou à la cuillère mais APRES une tétée au sein... Pffff
[/quote]
Merci je lui donne l'astuce!
C'est quoi DAL?


Re: On peut allaiter ET se soigner
mercredi 8 août 2012 23:08:13
Un DAL, c'est un "dispositif d'aide à l'allaitement".
En fait, c'est une sonde relié à un récipient dans lequel il y a du lait (maternel ou artificiel), et la sonde est posé sur le mamelon de sorte que le bébé prenne à la fois le sein et la sonde.
C'est utile pour les bébés qui ont du mal à téter par exemple, ou pour relancer une lactation ou maintenir une lactation comme pour ton amie.

Je devrais faire un poste sur le DAL, ce n'est pas assez connu et ça peut être d'une grande utilité pour plusieurs cas.

Amélie, c'est ce que je dis toujours... La majorité des allaitements viennent de conseils foireux donnés à la naissance :(
Re: On peut allaiter ET se soigner
jeudi 9 août 2012 13:11:06
Ok merci je lui ai dis masi dans sa maternité ils ont pas l'air d'utiliser ça...
Elle connait rien en matiere d'allaitement et la bas ils font n'importe quoi!
Heuresement que je peux la conseillé mais sans etre sur place pas facile...
Un bon livre, simple à comprendre à lui conseiller?


Re: On peut allaiter ET se soigner
jeudi 9 août 2012 14:19:35
L'Art de l'Allaitement Maternel, il existe en format poche, il est aux alentours de 8 euros.
Et pas que je fasse de la pub que pour LLL, hein, mais c'est le plus complet que j'ai lu....
Re: On peut allaiter ET se soigner
jeudi 9 août 2012 17:43:35
Re: On peut allaiter ET se soigner
jeudi 9 août 2012 17:48:51
Re: On peut allaiter ET se soigner
jeudi 9 août 2012 18:55:16
Re: On peut allaiter ET se soigner
dimanche 12 août 2012 15:26:23
l allaitement c est arrêté d un car mathis c est détourné de mon sein et 2 car j avais des soucis de sante et que le traitement que je devais prendre etait incompatible avec l allaitement et que le médecin ma fait peur en me disant c est dangereux de continuer avec le traitement .


Mathis 9 ans

Romane 22 mois
Re: On peut allaiter ET se soigner
dimanche 12 août 2012 22:59:54
C'était quoi comme traitement?
La plupart des traitements sont compatibles avec l'allaitement...
Ou si ce traitement spécifique ne l'est pas, en cherchant bien on trouve un traitement similaire compatible... Sauf que les médecins ne veulent pas se casser la tête...

C'était quoi toi? Il avait quel âge Mathis?
Re: On peut allaiter ET se soigner
lundi 13 août 2012 11:50:20
Citation:
Salwa
C'était quoi comme traitement?
La plupart des traitements sont compatibles avec l'allaitement...
Ou si ce traitement spécifique ne l'est pas, en cherchant bien on trouve un traitement similaire compatible... Sauf que les médecins ne veulent pas se casser la tête...

C'était quoi toi? Il avait quel âge Mathis?

je ne me rappelle plus trop quel médicament c était , je me rappelle juste que j avais une infection de sang et que le médicament passait dans le lait

c est vrai les médecins ne se casse pas la tête mais bon maintenant je me suis fais avoir 1 fois mais pas 2

il a arrêté le sein a 7 mois , je commencais tout juste la diversification.


Mathis 9 ans

Romane 22 mois
Re: On peut allaiter ET se soigner
lundi 13 août 2012 13:53:23
Oh :(
Tu n'en as jamais parlé ici...
Je sais pas pourquoi j'avais l'impression que tu avais allaité plus d'un an...

Une infection dans le sang?? Dur :(
Re: On peut allaiter ET se soigner
lundi 13 août 2012 19:03:38
Citation:
Salwa
Oh :( Tu n'en as jamais parlé ici...
Je sais pas pourquoi j'avais l'impression que tu avais allaité plus d'un an...

Une infection dans le sang?? Dur :(

non jamais parlé ici

ce qui ma causé ça c est quand faite j ai un quiste qui a éclaté après un rapport une douleur affreuse j ai mis sur le compte de mon stérilet , j ai pris un spasfon

j ai trop attendu je me sentais vraiment pas bien les symptômes sont venu petit a petit grosse fièvre monté a 40 ,grande fatigue et baisse de tention et le quiste c est tourne en infection j ai fait un séjour a l hôpital et les médecin on été très clair l allaitement est interdit et j ai eu un long traitement

par chance mathis ne tétait plus mais je voulais réessayer

et quand jai fini le traitement il na jamais voulu re tete

je l ai super mal vécu j aurais adoré avoir un allaitement long


Mathis 9 ans

Romane 22 mois
Re: On peut allaiter ET se soigner
lundi 13 août 2012 19:14:44
Tu as été drôlement courageuse et formidable sur ce coup-là!!
7 mois d'allaitement, ça te paraît court? Même si ce n'est pas à hauteur de ce que tu imaginais, c'est déjà un sacré morceau! Et puis, ça a été 7 mois de bonheur et de plaisir. Ne garde que le mieux, exit le reste. T'es franchement géniale!
Re: On peut allaiter ET se soigner
mardi 14 août 2012 14:27:46
c est vrai je préfère un allaitement court de plaisir que long et sans plaisir

mon obstination a bien faillie me coûter à passer de l autre côté à trop attendre et souffrir


Mathis 9 ans

Romane 22 mois
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter


Messages Post-It / Note Nouveau(x) message(s) Vous avez répondu à ce message
Message déplacés Pas de nouveaux messages

Cet espace est destiné à vous permettre d'apporter votre contribution aux thèmes de discussion que nous vous proposons les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d'autres fins.
Un modérateur est susceptible de supprimer, toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978). Vous pouvez, à tout moment, demander par mail à webmaster@bebevallee.com que vos contributions à cet espace de discussion soient supprimées.
Partenaires:
Identification
101 connectés Identifiants perdu ?
À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle